Chômage, précarité : halte aux idées reçues ! Un livre collectif

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

25 organisations de défense des chômeurs (dont AC! APEIS, MNCP), des droits sociaux et citoyens, ainsi que le SNU (Pôle emploi)-FSU et Solidaires viennent de sortir un livre de décryptage des fausses idées reçues sur le chômage, les chômeurs et les précaires.

Toutes les organisations participantes : AC !, ADIE, APEIS, APF, ATD-Quart Monde, ATTAC, CFE-CGC, CGT, CIP, CNIDFF, le mouvement Colibris, Collectif Roosevelt, Coorace, Crepi, DAL, Emmaüs France, FNARS, France terre d’asile, JOC, MNCP (et les Amis du MNCP-PARTAGE), Pacte civique, Secours catholique, SNU PE-FSU, Solidaires.

 bandeau_acimages2de51eaccac35849015e073615437ca5

CHOMÂGE, PRÉCARITÉ : HALTE AUX IDÉES REÇUES !

Coordonné par Jean-François YON

Préface de Ken LOACH

 

Editions_de_l'Atelier

 

 

« […] Nous sommes aujourd’hui confrontés à des conditions de travail qui rappellent celles du XIXe siècle. […] »

Extrait préface Ken LOACH

images

Pour la première fois, 25 organisations qui luttent concrètement et quotidiennement contre le chômage et la précarité se réunissent collectivement pour dénoncer et briser la banalisation du chômage et de la précarité dans notre société. Une démarche collective inédite soutenue par le cinéaste anglais Ken Loach, qui a écrit la préface de ce livre.

La société française a intégré trop facilement des chiffres insupportables : 10 millions de personnes vivent en situation de précarité, 5,5 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi, les embauches sont majoritairement en CDD sur des périodes très courtes… Parallèlement, les attaques contre les chômeurs et les précaires s’aiguisent : ils seraient des « assistés », trop indemnisés, « inemployables », « fraudeurs ». Ils ne chercheraient pas de travail, seraient un poids pour la société, responsables de leur précarité, et s’y complairaient » ; en résumé : « ils sont indignes d’être des citoyens à part entière ». Une manière de rejeter sur les personnes elles-mêmes les conséquences de la mondialisation et de la crise. La période est difficile : l’organisation du mouvement social et l’action citoyenne sont trop faibles alors que se préparent des échéances électorales et avec elles de nouvelles occasions de stigmatiser les plus fragiles.

Ce livre se veut une réponse au reniement, à la passivité et la banalisation du chômage et de la précarité. Il veut combattre tous les clichés qui pèsent sur les victimes de la crise en valorisant leurs capacités d’action et d’initiative, souvent peu mises en évidence. Il veut insister sur la nécessité de mutualiser les initiatives des uns et des autres pour renforcer le pouvoir d’agir de tous. Il y a urgence à montrer le vrai visage des chômeurs, victimes et non coupables, mais acteurs et citoyens engagés de notre société.

Ce livre, engagé et stimulant (240 p., 10 €, Editions de l’Atelier), est destiné à tous ceux qui n’acceptent plus que les personnes en situation de précarité soient stigmatisées ; à tous ceux qui cherchent comment agir dès maintenant pour le droit de tous à un travail décent.

 

www. facebook. com/ChomagePrecarite


La démarche collective portée par ce livre se prolongera par des rencontres-débats ; déjà une trentaine sont programmées partout en France, où le film « Moi, Daniel Blake » pourra être projeté.

Des débats et réunions publiques sur les territoires vont avoir lieu dans les grandes villes dès le début de l’année – pour présenter le livre, débattre et proposer. Dans chaque région, il y aura plusieurs débats y compris Outre-mer où la réalité sur ces questions comporte des spécificités. Ces initiatives qui seront engagées par les 25 organisations associées à ce projet veulent favoriser une mobilisation plus significative de l’opinion, un renforcement de l’engagement citoyen, afin de peser plus fortement sur les élus pour que soient mises en œuvre des politiques beaucoup plus ambitieuses afin que reculent massivement le chômage et la précarité sous toutes leurs formes.

 

L’action est essentiellement tournée vers une plus grande mobilisation des citoyens. La démarche est politique mais elle dépasse complètement les échéances électorales à venir. C’est un travail de longue haleine.

 

 

UNE INITIATIVE COLLECTIVE INÉDITE SOUTENUE PAR KEN LOACH

Ce livre collectif est à l’initiative du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) et de l’association des Amis du MNCP/Partage.

Il a été coordonné par Jean-François Yon, militant et responsable associatif, qui a notamment été président, de 2004 à 2010, du Mouvement national des chômeurs et précaires, et à l’initiative de la création d’une de ses associations locales, « Ensemble contre le chômage », à Vannes en 1994.

Ken Loach, préfacier du livre, a reçu la Palme d’or à Cannes en juin 2016 pour son dernier film, Moi, Daniel Blake, qui retrace le parcours du combattant des chômeurs et précaires au Royaume-Uni.

 

SOMMAIRE

 

Préface de Ken Loach

Avant-propos : « Un livre porté par le MNCP et les Amis du MNCP-Partage»

 

Idée reçue 1 « Les chômeurs n’ont qu’une chose à faire : chercher du boulot ! » (MNCP)

 

Idée reçue 2 « Le chômage, c’est la faute au droit du travail : trop de règles, trop de contraintes ! » (SOLIDAIRES)

 

Idée reçue 3 « Si les salariés de Pôle Emploi étaient un peu plus efficaces, il y aurait peut-être moins de chômeurs ! » (SNU-FSU)

 

Idée reçue 4 « Le chômage, c’est la faute aux étrangers ! » (FRANCE TERRE D’ASILE)

 

Idée reçue 5 « Les jeunes d’aujourd’hui ne veulent plus travailler ! » (JOC)

 

Idée reçue 6 « Le système d’indemnisation est beaucoup trop généreux avec les chômeurs ! » (APEIS)

 

Idée reçue 7 « La formation des demandeurs d’emploi, c’est seulement pour faire baisser les chiffres du chômage ! » (FNARS-EMMAUS)

 

Idée reçue 8 « Les femmes sont dans la même situation que les hommes face au chômage ! » (CNIDFF) Idée reçue 9 « Les intermittents sont des chômeurs privilégiés qui coûtent trop cher à l’UNEDIC ! » (CIP) Idée reçue 10 « Les sans-abri ne sont bons à rien, ils sont irrécupérables ! » (FNARS EMMAÜS COORACE) Idée reçue 11 « Les précaires sont des locataires mauvais payeurs ! » (DAL)

Idée reçue 12 « Les chômeurs en situation de handicap sont incasables ! » (APF) Idée reçue 13 « Zéro chômeur de longue durée sur un territoire entier, c’est impossible ! » (ATD-QUART MONDE) Idée reçue 14 « Créer une entreprise n’est pas à la portée des chômeurs ! » (ADIE)

Idée reçue 15 « Les entreprises se méfient des chômeurs (et réciproquement) ! » (CREPI) Idée reçue 16 « Les personnes au RSA devraient obligatoirement faire quelques heures de travail non rémunéré ! » (AC !) Idée reçue 17 « L’ESS, ce ne sont pas de vrais emplois, ce n’est pas la vraie économie ! » (COORACE

Idée reçue 18 « Les chômeurs sont des oisifs qui nous coûtent cher ! » (SECOURS CATHOLIQUE) Idée reçue 19 « Les chômeurs auront voix au chapitre, quand ils auront un boulot ! » (MNCP) Idée reçue 20 « Assurer des ressources à tous, avec ou sans emploi, est une utopie ! » (CGT)

Idée reçue 21 « La misère est moins pénible au soleil ! » (Associations de chômeurs de La Réunion du MNCP) Idée reçue 22 « Les plateformes numériques, comme UBER, sauveront du chômage ! » (CFE-CGC) Idée reçue 23 « Il est impossible de contrecarrer le néo-libéralisme ! » (LES COLIBRIS)

Idée reçue 24 « La fraternité ne peut rien contre le chômage ! » (PACTE CIVIQUE)

Idée reçue 25 « Le chômage c’est parce que les français ne travaillent pas assez ! » (COLLECTIF ROOSEVELT)

Idée reçue 26 « Pour diminuer le chômage, il faut réduire les dépenses publiques et les dépenses sociales ! » (ATTAC)

 

 

 

 

 

 

Une trentaine de rencontres-débats sont déjà programmées à travers la France : Montpellier, Toulouse, Perpignan, Strasbourg, Rennes, Vannes, Morlaix, Caen, Le Havre, Rouen, Angers, Cholet, Le Mans, Lille, Lens, Strasbourg, Haguenau, Colmar, Belfort, Saint Dizier, Mulhouse, Clermont Ferrand, Lyon, Blois, Nanterre Paris, Saint Denis et Saint Joseph de La Réunion, Le Creusot, Villeneuve sur lot…

 

 

#HalteChomage

#ChomageHalteIdeesRecues

#WeAreAllDanielBlake

#MoiDanielBlake

www.facebook.com/ChomagePrecarite

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *