Communiqué du CCN de la CGT avant la journée du 16 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Ci-dessous la déclaration du Comité confédéral national (CCN) de la CGT qui se réunissait deux jours avant la journée interprofessionelle du 16 novembre 2017, contre la ratification des ordonnances.

 

siteon0-dc90f

Déclaration du CCN CGT

Le Comité Confédéral National (CCN), réuni à la veille d’une journée de mobilisation recensant déjà 172 manifestations, réaffirme l’engagement des organisations de la CGT à combattre les reculs sociaux que tentent d’imposer le gouvernement et le patronat autour de réformes multiples et notamment les ordonnances Macron/Gattaz.

La CGT ne tourne pas la page de la lutte et pose en grand le besoin de construire et d’imposer de nouveaux droits et garanties pour tous, socle d’une autre société.

Les propositions de la CGT autour du plein emploi, de la sécurité sociale professionnelle, d’un code du travail protecteur du 21ème siècle, d’une revalorisation des salaires, retraites et pensions, la réduction du temps de travail pour travailler moins, mieux et tous sont de nature à participer à cette construction.

La CGT, avec ses organisations, s’engage à poursuivre et élargir son déploiement auprès de toutes et tous les travailleurs pour faire connaître et partager ses propositions en vue de renforcer et d’ancrer, partout, la mobilisation par des contenus revendicatifs au plus près de leurs attentes et besoins.

Le CCN rappelle que notre arme c’est notre nombre et notre capacité à porter partout nos propositions. Le monde du travail est une force conquérante dès lors qu’il se solidarise !

Les diverses initiatives revendicatives, les luttes quotidiennes dans les branches, entreprises et services, comme celles des retraités, privés d’emploi et des jeunes s’épaulent et se nourrissent.

Elles participent de la construction d’un mouvement social d’ampleur que la CGT recherche et travaille à construire.

 

La CGT, consciente des enjeux, appelle toutes et tous les travailleurs à s’engager dans l’action, à adhérer et faire vivre le syndicalisme de lutte et de propositions, base d’une alternative aux projets antisociaux portés main dans la main par le gouvernement et le patronat.

Les luttes, sous toutes leurs formes, sont constitutives du rapport de force, la mobilisation de demain, comme les rendez-vous professionnels, permettront les convergences nécessaires à l’organisation de la prochaine mobilisation nationale interprofessionnelle sur tout le territoire.

 

Montreuil, le 15 novembre 2017

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *