Marseille : appel au 14 avril et au 19 avril

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Ci-dessous le tract de l’UD CGT Bouches du Rhône qui appelle à manifester le 14 avril, ainsi que le 19, journée nationale interprofessionnelle impulsée par la CGT. Le 14 avril à Marseille est une initiative unitaire rassemblant CGT, FSU, Solidaires, ainsi que les forces politiques qui se sont associées nationalement et localement en soutien aux luttes sociales.

 

Tous ensemble, en grève et en manifestation !images

 

Les attaques du Medef et du gouvernement se multiplient contre les travailleurs, les retraités, les privés d’emploi et les jeunes : plans de licenciements, casse du code du travail et des conventions collectives, démantèlement du Service Public et de la Sécurité Sociale, projets de privatisations…

En parallèle, les entreprises du CAC 40 enregistrent des bénéfices records : 44 milliards d’€ de dividendes distribués aux actionnaires en 2017. Les plus riches sont de plus en plus riches et se voient accorder toujours plus de cadeaux de la part du gouvernement : suppression de l’ISF, avantages  fiscaux…

Alors même que ce sont les salariés qui créent les richesses par leur travail, elles sont confisquées par les actionnaires !
Face à ces attaques, la mobilisation s’organise dans plusieurs secteurs (SNCF, Carrefour, Fonction Publique, Energie, retraités, étudiants, construction…), c’est ensemble que nous devons agir pour obtenir :

  • L’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux, des revenus de remplacement, le SMIC à 1 800 €,
  • Le passage au 32 H avec maintien de salaire,
  • L’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • Le maintien et le développement de nos atouts industriels,
  • Le financement des Services Publics afin d’assurer leurs missions au service de l’intérêt général en garantissant à tous, le droit élémentaire de se soigner, de se loger, de s’éduquer…
  • le financement de la Sécurité Sociale (maladie, famille, retraite, chômage, logement) basé sur les cotisations, par la mise à contribution des revenus du capital et non sur l’impôt.

PARCE QUE NOUS SOMMES TOUS CONCERNES PAR LA CASSE DE NOTRE MODELE SOCIAL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *