Première mobilisation unitaire interprofessionnelle

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

C’était en gestation dès avant l’été et c’est confirmé: plusieurs organisations syndicales appellent à la grève et à des manifestations le 9 octobre 2018.

 

Déclaration commune CGT– FO – Solidaires – UNEF – UNL du 30 août

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens – la CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL– réunies le 30 août 2018, un constat s’impose et se renforce, celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs.

Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis.
Qu’il s’agisse :

  • des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ;
  • de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
  • des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ;
  • des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation
  • des attaques portées à notre système de santé ;
  • de la destruction de notre système de retraites ;
  • du gel des prestations sociales ;

Les organisations signataires appellent le gouvernement à entendre les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es, et qu’il ne soit plus uniquement guidé par l’obsessionnelle diminution de la dépense publique. Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux.

Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.
C’est pourquoi, les organisations signataires décident de faire du 9 octobre prochain une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne.

Concernant la date de la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, l’Union syndicale Solidaires la validera lors de son instance nationale la semaine prochaine.

Les organisations signataires invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer largement et à s’inscrire dans un processus de mobilisation.

Paris, le 30 août 2018

Articles similaires

  • 24 mai 2018 Le SNEP-FSU explique pourquoi il appelle au 26 mai (0)
    Le Syndicat national de l'Education physique et sportive (SNEP-FSU ) de Bretagne envoie une note à ses adhérent-es  sur son positionnement dans le contexte social actuel, et sur la "marée […]
  • 30 mars 2018 L’Union syndicale Solidaires appelle à « construire les convergences » (0)
    A noter : Solidaires Fonction Publoque dépose un préavis de grève illimité à compter du 3 avril 2018. Solidaires appelle à un "vaste mouvement de convergence" des luttes. Le 3 […]
  • 25 juin 2018 Cherbourg : le collectif 26 mai continue (0)
    Voici deux prises de position venant de Cherbourg montrant que le Collectif "marée populaire" constitué pour le 26 mai cherche à poursuivre son activité. Cherbourg-en-Cotentin, le […]
  • 26 janvier 2017 CGT et FO Paris mobilisent pour les services publics (0)
    L'UD CGT 75 et FO Paris appellent à un rassemblement lundi 30 janvier devant le Conseil de Paris pour protester contre un budget contraire aux services publics, et contre le choix de la […]
  • 28 avril 2018 Des syndicalistes appellent au 5 mai (0)
    L'appel de syndicalistes ci-dessous (paru dans l'Humanité.fr), signé par plusieurs dizaines de syndicalistes,  appelle à la manifestation nationale du 5 mai, "LafêteàMacron", appelée dès […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *