Solidaires organise une journée d’études sur le numérique

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

La commission santé et conditions de travail de Solidaires organise une journée d’échanges et de travail autour de l’économie numérique le mardi 10 janvier à Paris. Exceptionnellement cette journée est ouverte à des personnes « extérieures » pour un nombre limité de places (une dizaine), inscription à digitalisation@solidaires.org 

 

 

logo_solidaires_grand

 

  • Digitalisation, économie numérique quel impact sur la société et sur le travail ?

 

Quelles actions pour les équipes syndicales de Solidaires ?

 

Journée du mardi 10 janvier 2017 de 9 h 30 à 17 h

Salle Traversière – 15/17 rue Traversière – 75012 Paris

 (M° : Gare de Lyon – entrée sous le porche – dans la cour à droite code A2498)

 Digitalisation de l’économie, économie numérique, économie collaborative, économie du partage, robotisation de la société, ubérisation… : ces évolutions en cours recouvrent de nombreux concepts qui méritent d’être clarifiés et précisés.

Nouveaux secteurs, nouveaux services, développement des plates formes numériques de commercialisation dans plusieurs secteurs (déplacement, hébergement, restauration, banque etc.) sont-ils le signe de l’émergence d’une nouvelle économie, certains parlant même de la 3ème révolution industrielle ?

Quels sont les enjeux sur la société, l’économie, le type d’emplois, la protection sociale, la nature du travail, le statut lié au salariat, les conditions de travail, la formation etc.

Implications sur la société

 

-Les nouvelles technologies vont-elles favoriser les échanges au sein de la société, répondre aux aspirations à plus d’autonomie dans le travail, à plus de liberté dans la gestion de son temps, ou sommes nous en présence d’une extension de la sphère marchande s’accompagnant d’une transformation des salarié-es en travailleur-euses indépendant-es, auto-entrepreneur …avec à la clef une plus grande précarité.

Répercussions sur l’économie

 

  • Quel avenir pour les emplois actuels avec l’automatisation d’une (grande ?) partie des activités assurée par des machines, éventuellement assistées par des opérateurs qualifiés.
  • l’emploi risque –t-il de devenir plus rare ou d’exiger de nouvelles qualifications ?

 

  • Des pans entiers de l’économie du numérique ne créent ni savoirs ni valeurs mais seulement des banques de données personnelles, des informations ou de l’optimisation, voire de la fraude fiscale ou sociale ce qui risque de modifier nos rapports sociaux, fragmenter la société, et produire des distorsions de concurrence.

Quelle régulation imposer ?

 

  • Comment éviter les distorsions de concurrence, définir le statut des personnes et leur protection sociale ? Quelle place pour la formation, et l’adaptation des salariés à ces transformations rapides ?

 

  • peut-on développer une économie du partage préférée à l’usage de la propriété, pour à la fois réduire la consommation, préserver l’environnement et les Mais aussi développer les emplois utiles à la transition énergétique, réduire le temps de travail …

Quelles impacts sur le travail et les Conditions de travail ?

 

  • Quels sont les transformations du contenu du travail, des modes de travail et de management ?

 

  • les nouvelles formes de travail et les nouveaux lieux de travail: à distance, télétravail, espaces de travail collaboratifs, télécentres ….Ces nouveaux lieux permettent-ils de réinventer des collectifs de travail différents Quelles conséquences sur les relations sociales ?
  • les conséquences sur les conditions de travail : autonomie, pressions temporelles, intensification …flexibilisation, individualisation
  • les conséquences possibles sur le droit du travail

 

La commission santé et conditions de travail propose une première journée d’échanges et de travail sur l’analyse nécessaire que nous devions en avoir pour construire et déployer l’action syndicale.

  • Une matinée de rencontre débats et échanges avec des chercheurs sur ce sujet :

 

Patrick Cingolani : «Capitalisme de plate-forme et érosion des résistances ». Professeur de sociologie (Directeur du Laboratoire de Changement Social et Politique ) Guillaume Tiffon :  « De la digitalisation : travail, emploi, société ».

Maître de conférences en Sociologie, Directeur du département de Sociologie (UFR SHS / Université d’Evry)

Dans leurs interventions seront abordées notamment les évolutions du capitalisme et du travail, les conséquences pour l’emploi, le contenu du travail et les implications dans la société.

Les interventions d’une demi heure environ seront suivies d’un temps d’échanges et de débats.

– Une après midi où des équipes syndicales confrontées à l’arrivée dans leurs entreprises de a digitalisation, de la numérisation sous leurs différentes formes expliqueront leurs stratégies syndicales pour y faire face. Nous aurons des échanges et débats sur les pistes et outils à définir et construire et les campagnes à mener.

 

 

Merci d’adresser vos inscriptions, vos propositions d’interventions et pistes d’actions pour cette journée à digitalisation@solidaires.org au plus tard le 6 janvier 2017.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *