Un message syndical d’Ukraine

Posté dans International, Mobilisations avec les étiquettes , le par .
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les gens sont descendus dans la rue pour défendre leurs droits et leurs libertés, mais face à la violence et la mort

19/02/2014

Des milliers de manifestants pacifiques hier à la Verkhovna Rada ont été provoqués par la police anti-émeute suivie par de violents affrontements entre les manifestants et la police.

La guerre ouverte a éclaté dans les rues de Kiev hier, avec au moins 25 personnes auraient été tuées et plus de 1.500 blessés. C’était un jour de saignée non-stop, de la fumée, un incendie et des ambulances stridentes.

Le bilan des morts était susceptible d’augmenter à mesure que la police s’est rendue à l’offensive après le coucher du soleil, avançant sur des milliers de manifestants sur place de l’Indépendance dans la soirée avec des coups de feu, un canon à eau et un transporteur blindé. Manifestants tentes de logement brûlaient sur la place principale, un feu alimenté par des manifestants avec des pneus comme moyen de défense contre les attaques de la police.

De nombreux bus, trains voitures sont arrêtés par la police de la route aujourd’hui à l’approche de Kiev, empêchant les gens des régions pour soutenir les manifestants.

La Confédération des syndicats libres d’Ukraine (KVPU) est profondément préoccupé par la situation critique qui peut en outre entraîner dans le chaos et le sang. Trois mois de manifestations contre le gouvernement actuel ont abouti à rien, mais l’effusion de sang et la mort de masse. Le gouvernement et le président ne montrent aucune réaction et ne prennent pas en préavis les demandes des gens qui manifestent dans toute l’Ukraine.

Le KVPU condamne les mauvaises actions du gouvernement et des forces spéciales de la police et appelle la communauté internationale à imposer immédiatement des sanctions pour les hauts fonctionnaires qui sont impliqués dans le sang ainsi que d’envisager la possibilité de fournir une aide humanitaire à ceux qui défendent la démocratie et humain valeurs de l’homme.

Articles similaires

  • 2 septembre 2016 Reprise des luttes sociales en Grèce (0)
    Depuis l'accord terrible de juillet 2015 entre le gouvernement grec et l'Eurogroupe, la résistance sociale se reconstruit en Grèce, contre les privatisations, pour les retraites, pour les […]
  • 6 décembre 2017 Limitation du droit de grève en Grèce? (0)
    Nous reproduisons cet article alarmant de Constant Kaimakis paru sur le blog de Odile Hélier, qui donne des informations régulières sur la situation sociale en Grèce. Plus bas, des vidéos […]
  • 2 octobre 2017 Solidaires participe à un appel de solidarité Catalogne (0)
    Un appel à organiser le 3 octobre des rassemblements de solidarité avec la Catalogne est signé en France par l'Union syndicale Solidaires, des associations et partis […]
  • 2 septembre 2014 Offensives contre le droit de grève en Allemagne (0)
    Dans le cadre de notre partenariat avec Terrains de Luttes, nous reprenons ici un texte publié sur ce site.« Le dialogue, clé du modèle allemand » : c’est sous ce titre que Libération […]
  • 18 janvier 2018 Grèves pour les salaires et la semaine de 28 heures en Allemagne (0)
    La fédération métaux CGT apporte son soutien à la lutte des métallos allemands et de l'IG Metall pour une augmentation des salaires de 6% et le droit à une semaine de 28 heures au choix […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *