15, 16, 19 mars : appels à mobilisation CGT et Solidaires

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les communiqués CGT et Solidaires sur les importantes dates de mobilisation à venir.

 

siteon0-dc90fL’HEURE EST À LA MOBILISATION GÉNÉRALE

Soutien aux appels pour le Climat les 15 et 16 mars et Appel à la grève le 19 mars pour le Progrès Social

 

Lutter contre le réchauffement climatique et contre les pertes de biodiversité est essentiel pour la sauvegarde de l’Humanité. Il ne s’agit pas d’organiser la survie des populations les plus exposées, les plus précaires mais le vivre ensemble dans la paix et dans le partage des richesses, travailler tous et autrement, pas pour enrichir les actionnaires mais pour plus de justice sociale, facteur de paix universelle et durable, comme le déclarait l’OIT en 1919.

Les modes de production et de consommation actuels sont inhérents au système capitaliste et au libéralisme mondialisé dont profitent les multinationales et « les riches » (le grand patronat, etc.) que les pouvoirs en place ne cessent de protéger par la loi (ordonnances Macron, loi anti-casseurs, etc.) ou par l’usage de la force lors des manifestations  (violences policières, utilisation des LBD et des grenades de désencerclement, etc.).

Pour la CGT, lutter pour la justice sociale, la justice fiscale ou la justice climatique constituent le même combat visant à changer de système. Il est illusoire de penser changer l’un sans l’autre.

La CGT soutient les appels des 15 et 16 mars pour le climat et appelle à se joindre à ces mobilisations.

Mais au-delà de l’interpellation des pouvoirs publics pour changer de cap, le patronat, particulièrement celui des grands groupes, porte aussi une grande responsabilité dans ses choix stratégiques et financiers préférant la compétitivité et la rentabilité à l’intérêt général. Ainsi, la CGT avec FO, Solidaires, UNEF, UNL et UNL-SD appellent les salarié-e-s des entreprises et services publics, les privés d’emploi, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la grève interprofessionnelle  et à manifester partout en France le 19 mars pour une autre politique sociale, fiscale et climatique.

Toutes les luttes à venir participent à la mobilisation nécessaire pour changer de système.

 

Montreuil, le 12 mars 2019

 

siteon0                                                                                                     Paris le 12 mars 2019

 

POUR UN PRINTEMPS CLIMATIQUE ET SOCIAL LE 15 MARS, GRÈVE MONDIALE POUR LE CLIMAT LE 16 MARS, MARCHONS PARTOUT EN FRANCE

LE 15 MARS, GRÈVE MONDIALE POUR LE CLIMAT

Face l’inaction de leur ainé.es, les collégien.nes, lycén.nes et étudiant.es ont lancé un appel à la grève internationale pour le climat vendredi 15 mars. En France, cet appel prend de l’ampleur et a le soutien d’organisations syndicales de lycéen.es, d’étudiant.es et de professeurs et chercheurs dont Solidaires Etudiant.es et Sud Education.

Le ministre de l’éducation a annoncé dans la précipitation, lundi 11mars, la banalisation du vendredi 15 mars, de 16h à 18h, pour organiser dans les lycées des débats sur l’environnement. Cette tentative à désamorcer la mobilisation ne fera pas oublié que ce gouvernement comme les précédents n’ont pas pris la mesure des changements à opérer.

L’Union syndicale Solidaires appelle à soutenir et participer à cette journée d’action.

 

LE 16 MARS, MARCHE CLIMATIQUE ET SOCIALE

A l’appel de plus de 140 organisations, le 16 mars, nous marcherons ensemble pour exiger un changement de système de production et de consommation afin de limiter le réchauffement global à 1,5°C.

Pour cela, d’autres politiques publiques sont nécessaires qui associent les travailleurs et les travailleuses à la construc- tion d’une société juste, solidaire et écologique qui réponde aux besoins sociaux et préserve les limites de la planète.

C’est dans ce sens que se mobilisent différents mouvements sociaux depuis plusieurs mois et qui visent les politiques désastreuses menées par les gouvernements successifs.

Pourtant, Macron et son gouvernement s’entêtent à appliquer, y compris par la violence, une politique libérale qui ne répond ni aux urgences sociales et ni à l’urgence écologique.

Pour montrer que nous ne nous laisserons plus diviser, nous réaliserons, samedi 16 mars à 15h, un acte commun qui nous unis au-delà de nos différences.

Dans toutes les marches, rassemblements et mobilisations qui auront lieu partout en France, posons un genou à terre pour dénoncer toutes les formes de violence et de répression subies par celles et ceux qui s’engagent pour la justice fiscale, sociale et écologique, pour défendre leurs droits ou pour réclamer des conditions de vie décentes. Dans le même temps unissons nos mains pour marquer notre volonté de ne plus reculer et de faire front ensemble.

Cet #ActeCommun, montrera notre aspiration à un futur désirable où le repli sur soi, la concurrence et la prédation feront place à la coopération, le partage et la solidarité.

 

A NOUS D’AGIR LE 15 ET LE 16 MARS

POUR LA JUSTICE ET SOCIALE ET L’URGENCE CLIMATIQUE

 

 

 

Print Friendly

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *