Catalogne : la position des Commissions ouvrières (CCOO)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les commissions ouvrières (CCOO) ont pris position en faveur d’un dialogue pour discuter de nouvelles possibilités d’autonomie parrallèlement à une conférence constitutionnelle, et ouvrir des dicussions sur un référendum ou autre mode de consultation permettant aux Catalans de se prononcer.

1200px-Logotipo_de_Comisiones_Obreras.svg

Proposition de CCOO pour un dialogue urgent sur la Catalogne

La Confédération des syndicats de CCOO se déclare alarmée par la grave crise politique, sociale et institutionnelle que connaît notre pays en ce qui concerne la situation en Catalogne.

Ainsi, elle répond à la demande que les organisations représentatives de grands secteurs de la société espagnole interviennent avec urgence et contribuent à dénouer une situation de confrontation ouverte avec l’ordre juridique d’une part, avec une réponse nettement disproportionnée de l’autre.

Dans ce contexte, nous souhaitons transmettre au Gouvernement de l’Etat, au Gouvernement de la Generalitat de Catalogne et aux principaux groupes politiques les considérations suivantes :

Nous sommes confrontés au risque avéré que le Parlement de Catalogne proclame unilatéralement l’indépendance et que le gouvernement de l’État opte pour le recours à l’art. 155 de la Constitution espagnole pour adopter les mesures qu’il juge nécessaires, en limitant l’exercice de l’autonomie gouvernementale en Catalogne, afin de forcer les autorités de cette Communauté à se conformer à ses exigences.
L’opinion de
CCOO est que l‘adoption de l’une de ces décisions, ou des deux, nous conduirait à une situation encore plus grave que celle dont nous avons déjà souffert, avec des conséquences difficilement imaginables. C’est pourquoi nous faisons un appel pour que, sans apriori ni exclusions, s’ouvre un processus de négociation en deux espaces qui doivent être interprétés comme complémentaires :

1.- un nouveau cadre d’autonomie gouvernementale pour la Catalogne, qui pourrait être simultané à une conférence constitutionnelle qui abordera la réforme de la Carta Magna .
2.- La forme de referendum ou de consultation qui devrait être arbitrée  afin que les citoyens de Catalogne puissent se prononcer librement et légalement.

L’ouverture des deux espaces de négociation devrait être immédiate et devrait se concrétiser par l’absence de mesures unilatérales.

CCOO adresse cette proposition à chacune des forces politiques, au gouvernement de l’Etat et au gouvernement de la Generalitat, comme aux organisations d’entreprises et sociales du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *