Contre les ordonnances Code du travail, Front social appelle à agir le 19 juin

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le réseau syndical Front social, qui avait appellé à manifester le 8 mai après l’élection de Macron, propose une nouvelle date nationale de mobilisations au lendemain du deuxième tour des élections législatives, le 19 juin 2017.

images

  • Le texte : MACRON MARCHE SUR LE PARLEMENT ET SUR LE CODE DU TRAVAIL : RÉSISTANCE !
  • Pourquoi accorder un délai de grâce à Macron ? Aucune « grâce » n’existe pour la destruction des emplois et des salaires, pour les précaires et les privés d’emploi, pour les sans-logements et les sans-papiers… plus que jamais « en marche » pour la régression sociale ! Pourquoi attendre la suite sans rien faire ? Pourquoi laisser la place à l’extrême droite ?Président « un quart » ? Macron a certes été élu contre Le Pen, mais son programme a recueilli, au 1er tour, 8 528 585 voix sur 35 737 724 suffrages exprimés. Le programme ? Moins de Parlement, plus d’ordonnances, moins de Code du Travail, plus de Uber et de précaires. Macron « un quart » est pressé, d’où la procédure par ordonnances.

     

    Le scénario de la première ordonnance Macron ? Tout est prêt pour juillet. Son contenu ?

    1. l’extension de la priorité aux accords d’entreprise. La loi El Khomri (dite Travail) les réservait au temps de Emploi, salaire et conditions de travail seront concernés.
    2. la fusion des institutions représentatives du personnel (CE, DP, CHSCT).
    3. le plafonnement des dommages et intérêts en cas de licenciement Un coup mortel porté aux Prud’hommes, une garantie offerte aux employeurs de licencier vite.

     

    La mécanique de la loi d’habilitation pour gouverner par ordonnances ?

    1. Organiser un simulacre de dialogue social avec les syndicats ;
    2. Puis l’ordonnance est prise par le Il doit être habilité par le Parlement, conformément à l’article 38 de la Constitution. Assimilées à des règlements, les ordonnances entrent en vigueur dès leur ratification au parlement.

     

    Pourquoi le Front social appelle à une mobilisation la plus unitaire, la plus rassembleuse ? Pourquoi cette perspective devrait fonder l’unité de toutes les organisations syndicales ? L’enjeu de la première ordonnance est décisif. Si Macron a les mains libres pour légiférer par ordonnance, il ira jusqu’au bout de la destruction de tout l’édifice social construit par les luttes et la solidarité.

     

    Le Front social, une fièvre de printemps qui devrait s’éteindre sur ordonnance Macron ? Les 22 avril et 8 mai ont été réussis. Syndicalistes et associations, jeunes et précaires, toutes et tous ont pris la décision de passer outre l’inertie, la division, le sectarisme. La manifestation du 8 mai a posé la question centrale de la riposte sociale. L’appel fondateur du Front social visait continuer le combat contre la loi Travail et la répression. Tout confirme son avenir…

     

     

    #19JUIN #18h #Partout en francecontre macron et ses ordonnances,

    tout.es dans la rue !

 

  • Vu sur le site InfoCom CGT :

AG parisienne du Front social dans les locaux d’Info Com…
Les 200 participants ont débattu et échangé pendant près de 3 heures dans la chaleur humaine…. Ils se sont serrés les coudes au propre comme au figuré (un Compte-rendu plus détaillé est en cours d’élaboration).

A cette AG ont été actés le texte de l’appel du Front social

affiche et texte de l’appel : http://infocomcgt.fr/france/item/le-19-juin-partout-en-france-mobilisons-nous-contre-macron-sa-nouvelle-loi-travail-et-ses-ordonnances

APPEL DU FRONT SOCIAL
Les ordonnances dès juillet ?
Macron marche sur le Parlement et sur le Code du Travail
 
                        RÉSISTANCE !

                              

Rappel de l’ Agenda : (demain rappel de l’agenda complet des dates à Paris et en Province)
2 juin le meeting contre la répression à Lille organisée par l’UD CGT  et aussi avec des syndicats CGT participant du Front Social
– 10 juin : rencontre nationale
– N’hésitez pas à faire partager les initiatives de rassemblement prises le 19 juin, en province,   de Bordeaux, à Strasbourg en passant par Lille et Marseille

Pour tous ceux qui nous rejoignent : 
#FRONTSOCIAL… QUÉSACO ?

Le Front Social est une coordination composée de syndicats, associations, collectifs, médias alternatifs, de militants, de femmes et d’hommes construisant la riposte immédiate à la politique libérale du président Macron et la convergence des luttes, avant que Macron ne légifère et ne nous impose ses lois par ordonnances. Le Front Social trouve son origine dans l’appel du 22 avril à un premier tour social, veille du premier tour des élections présidentielles. Appel ici : https://goo.gl/S2nqNW

Le Front social  est ressenti comme une nécessité par nombre d’entre nous. Et nous avons besoin de toutes les bonnes volontés et les compétences pour être plus efficaces : faire des vidéos, des affiches, des tracts, les imprimer et les distribuer. Chacun d’entre nous peut  apporter sa pierre à l’édifice commun.

NOUS CONTACTER OU NOUS SUIVRE
• Courriel : PourUnFrontSocial@gmail.com
• Facebook : FrontSocial (https://www.facebook.com/FrontSocialUni/)
• Twitter : @FrontSocialUni (https://twitter.com/FrontSocialUni)

**De nouveaux signataires de l’appel :

-CGT RSI Aquitaine  (organismes sociaux)
-SCID syndicat du commerce indépendant et démocratique qui lutte, en particulier, contre le travail du dimanche imposé
– le comité des travailleurs précaires et privés d’emploi  CGT de Sète et ses environs
– le comité des travailleurs précaires et privés d’emploi  CGT de Lunel
– le comité des travailleurs précaires et privés d’emploi  CGT de Montpellier
– La CGT AGO =
un syndicat multi professionnel de site le syndicat CGT AGO (Aéroport Grand Ouest) s’est créé en 2011 afin de développer une activité syndicale de proximité pour les salariés qui partagent les mêmes intérêts collectifs, conditions de travail, d’hygiène et de sécurité.
-Génération ingouvernable

**Dans les médias

Le Front Social encore en première page, colonne droite, des blogs Médiapart
https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/170517/et-maintenant-cest-dans-la-rue-que-ca-se-gagne/commentaires

Articles similaires

  • 20 avril 2017 Le premier tour social est le 22 avril (0)
    Plusieurs syndicats et mouvements appellent à manifester le samedi 22 avril à Paris pour faire entendre la voix des mobilisations dans le concert présidentiel.   samedi 22 avril […]
  • 13 mars 2017 Un 8 mars qui marquera le syndicalisme (0)
    Il faut sans doute remonter loin en arrière pour trouver un 8 mars aussi revendicatif, aussi mouvementé, aussi syndical, aussi dynamique. Ci-dessous le bilan vu par la CGT, Solidaires, la […]
  • 11 septembre 2016 Soutien aux Goodyear les 19 et 20 octobre à Amiens (0)
    En cet automne 2016, la répression antisyndicale ne faiblit pas. Bien au contraire ! Plusieurs rendez-vous de solidarité sont prévus, dont celui des 19 et 20 octobre à Amiens, aux côtés […]
  • 23 avril 2017 Appel à ne pas agréer la convention chômage (0)
    Les quatre organisations de chômeurs (AC!, APEIS, MNCP, CGT Chômeurs) appellent la Ministre du travail à refuser l'agrément de la nouvelle convention d'assurance-chômage. Une pétition en […]
  • 11 mars 2016 Après les 500 000 du 9 mars, convergences tous ensemble le 17 et après ? (0)
    Après la journée réussie du 9 mars contre la loi Travail, les organisations de jeunesse appellent à une nouvelle journée le jeudi 17 . D'ores et déjà, des organisations syndicales […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *