Une « mission culturelle » pour les migrants? La Fédération du spectacle CGT prend position

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

La ministre de la Culture semble découvrir que des artistes se sont engagés aux côtés des migrants- en réalité depuis longtemps-  et voudrait lancer une « mission » sur ce sujet. La Fédération spectacle CGT proteste contre l’hypocrisie gouvernementale.

 

bandeau2

Jouer du pipeau pendant la chasse aux sans-papiers ?

Non merci !

 

La Ministre de la Culture vient de nommer le respecté Benjamin Stora pour mener une mission de « coordination culturelle en faveur des migrants ».

La Ministre va-t-elle demander pour autant l’annulation de la circulaire Collomb qui instaure la chasse aux sans-papiers jusque dans les centres d’hébergement d’urgence ? Ou bien va-t-elle demander aux artistes de collaborer à ces dénonciations ?

Au-delà de cette contradiction scandaleuse, la Ministre donne injonction aux artistes, aux lieux publics de mener des actions avec les migrant-e-s : c’est à la fois une première de vouloir diriger les programmations, au service d’un politique hypocrite, et une ignorance des actions déjà menées.

Depuis longtemps, et sans attendre qu’on les y autorise, de nombreux artistes ou réalisateurs ont entamé des actions. Des lieux de création ont ouvert leurs portes aux migrant-e-s, pendant que  les différents gouvernements les traquent.

Dans la même logique, un comité des visas, réunissant des organisations professionnelles dont la nôtre, a été créé pour tenter d’obtenir les sésames souvent refusés malgré la production de contrats pour des tournées, des festivals, des tournages. Mais des consulats refusent ces visas, prétextant  des  « risques  migratoires »,  comme  pour  cette  jeune  chanteuse  africaine  dont  le« petit ventre » faisait penser aux cerbères qu’elle viendrait pour accoucher : voyage et concerts annulés !

Nous nous battons également depuis longtemps pour obtenir la régularisation de nos collègues confrontés à des refus de titres de séjours : la Ministre va-t-elle exiger de son homologue de l’Intérieur l’attribution des titres de séjours pour tous les migrants professionnels de la culture et toutes celles et ceux qui sont déjà impliqués dans des actions en cours ?

La Ministre va-t-elle exiger la fin des gazages à Calais, que le Président nie contre tous les témoignages ? Ou va-t-on devoir jouer de la musique pendant ces opérations illégales, en attendant de jouer des marches funèbres à la prochaine annonce de décès, en Méditerranée,  dans la Vallée de la Roya, ou près du Tunnel sous la Manche ?

Faut-il que la Ministre relise la Convention Unesco pour la diversité culturelle qui stipule que les pays signataires, dont la France qui a porté le texte, s’engagent à favoriser la libre circulation des œuvres et de celles et ceux qui les réalisent ?

Nous, artistes, réalisatrices et réalisateurs, technicien-ne-s, migrant-e-s ou non, sommes engagé- e-s pour que la culture soit l’expression du partage, de la diversité, à l’opposé de tous les racismes et de toutes les répressions xénophobes.

Nous renvoyons la Ministre à ses contradictions et exigeons la régularisation et un accueil digne des migrant-e-s, en particulier de nos collègues.

Nous ne serons pas instrumentalisé-e-s pour une opération de communication visant à blanchir le gouvernement de sa politique honteuse !

 

Paris, le 23 janvier 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly

Articles similaires

  • 22 novembre 2018 La FSU écrit à Macron (0)
    Alors que se prépare un projet de loi sur la fonction publique, dans la foulée du rapport CAP 2022 connu mais non rendu public officiellement, la FSU met en garde le Président de la […]
  • 26 mars 2018 Appel de syndicalistes pour Afrîn (0)
    40 syndicalistes lancent un appel de soutien aux mobilisations du peuple kurde contre l'agression d'Erdogan à Afrîn et dans le Rojava.   Syndicalistes pour Afrîn   À […]
  • 28 novembre 2018 Soldaires réagit sur la politique énergétique Macron (0)
    Un communiqué de l'Union syndicale Solidaires après le discours de E. Macron du 27 novembre. Macron entendait répondre aux mobilisations des gilets jaunes en présentant les objectifs […]
  • 17 mai 2017 Communiqué CGT après la formation du gouvernement Macron-Philippe (0)
    Communiqué de la CGT.   IL FAUT EN FINIR AVEC LES RECULS SOCIAUX !   Emmanuel Macron vient d’être élu président de la République. Chacun connaît les conditions qui ont […]
  • 24 mai 2018 Le SNEP-FSU explique pourquoi il appelle au 26 mai (0)
    Le Syndicat national de l'Education physique et sportive (SNEP-FSU ) de Bretagne envoie une note à ses adhérent-es  sur son positionnement dans le contexte social actuel, et sur la "marée […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *