Après le 26 mai 2018, communiqué du collectif organisateur

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le collectif national qui a préparé la « marée populaire » du 26 mai s’est réuni à nouveau lundi 28 mai. Un communiqué a été publié.

 

 

Marées populaires : de belles initiatives citoyennes !
 

Communiqué de presse
 

Les mouvements citoyens, associatifs, syndicaux et politiques se félicitent des marées populaires du samedi 26 mai. 

Ce sont près de 80 organisations qui, en unissant leurs forces, ont rassemblé des centaines de milliers de manifestantes et manifestants partout sur le territoire. Dans leur diversité, ils et elles ont défilé pour exiger plus d’égalité, de justice sociale, d’écologie et de solidarité et donc une toute autre politique que celle du gouvernement. 

Ce déferlement populaire porte l’espoir d’alternatives sociales. Il témoigne de la détermination des citoyen.nes à rompre avec les choix d’Emmanuel Macron, une politique au service du patronat qui vise à imposer toujours plus d’austérité en matière de service public, de protection sociale et de garanties collectives, et de reculs sur la santé et la protection de l’environnement (…).

Fortes de ces initiatives, les organisations appellent à une amplification du mouvement social et s’engagent, chacune dans leurs champs respectifs, à soutenir et à développer toutes les luttes en cours, dans les entreprises, les services, les lieux d’études et aux côtés des précaires, privés d’emploi etretraité.es. Nos forces sont engagées pour la défense du service public ferroviaire, pour un enseignement supérieur accessible à toutes et tous, pour les services publics et la défense des droits des salarié.es du public comme du privé, pour les droits des migrant.es, pour l’avenir des générations futures. 

Les organisations partageant le constat d’une réelle urgence sociale décident de poursuivre le travail engagé afin de faire grandir le mouvement social contre les politiques de casses sociales et environnementales et pour le progrès social. Elles discuteront rapidement des formes précises que ce travail en commun peut prendre.

 

Pour tout contact :
Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic, 06 88 43 91 60 / Pierre Khalfa, Fondation Copernic, 06 87 76 28 56
Annick Coupé, secrétaire générale d’Attac, 06 70 51 39 57 / Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, 06 17 17 50 87

Articles similaires

  • 24 mai 2018 Le SNEP-FSU explique pourquoi il appelle au 26 mai (0)
    Le Syndicat national de l'Education physique et sportive (SNEP-FSU ) de Bretagne envoie une note à ses adhérent-es  sur son positionnement dans le contexte social actuel, et sur la "marée […]
  • 12 octobre 2017 Déclarations syndicales après le 10 et sur l’intersyndicale du 9 octobre (0)
    Après la journée "fonction publique" du 10 octobre 2017, et la réunion intersyndicale tenue la veille, voici les prises de positions de  la CGT,  de Solidaires, de la CFDT, la FSU. Plus […]
  • 26 mars 2018 Appel de syndicalistes pour Afrîn (0)
    40 syndicalistes lancent un appel de soutien aux mobilisations du peuple kurde contre l'agression d'Erdogan à Afrîn et dans le Rojava.   Syndicalistes pour Afrîn   À […]
  • 10 octobre 2017 CFDT : l’appel des 10 000 (0)
    Lors de son rendez-vous national le 3 octobre,  la CFDT a lancé un appel dit des 10 000, qu'elle propage pour signatures. C'est dans ce rendez-vous national que des demandes d'action […]
  • 21 mai 2017 La CGT appelle à une semaine d’action après les législatives (0)
    Le Comité confédéral national (CCN) de la CGT réuni le 17 mai s'adresse aux salarié-es et propose de faire de "la troisième semaine de juin un temps fort d’initiatives et de mobilisations […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *