Christophe Prudhomme, urgentiste

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

La NVO (bi-média CGT) publie une interview du médecin urgentiste (hôpital Avicenne, Bobigny, Seine Saint-Denis) Christophe Prudhomme, syndicaliste CGT.

logo-nvo

NVO : Comment les salariés et les militants syndicaux s’adaptent à cette réalité ? Ceux qui travaillent de chez eux, ceux qui sont tenus de se présenter à leur poste… Chaque jour, la NVO vous raconte le quotidien des travailleurs à l’heure du Covid-19. Aujourd’hui : le docteur Christophe Prudhomme, médecin urgentiste et militant CGT au Samu 93.

Avec l’une des plus fortes densité de population en Île-de-France et un taux de pauvreté très élevé, la Seine-Saint-Denis est plus que tout autre département frappé par l’épidémie. La situation dans les hôpitaux du 93 est particulièrement tendue, d’autant que c’est l’un des départements les moins bien dotés, en termes de lits de réanimation.

Seulement 42 pour 10 000 habitants, contre par exemple 77 pour 10 000 habitants à Paris. Nous nous sommes rendus au Samu de Bobigny pour rencontrer le docteur Christophe Prudhomme, médecin urgentiste et militant CGT.

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *