Les commissions syndicales femmes et les groupes femmes d’entreprises après 1968

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le Collectif National pour les Droits des Femmes (CNDF) organise un colloque le 5 mai de 9h30 à 18h30 à la mairie du 4ème arrondissement de Paris, 2 place Baudoyer, métro Hôtel de Ville.

cndf

Le colloque est intitulé :

 » 1968-2018 les MaiS des féministes…luttes des groupes femmes d’entreprises et des commissions syndicales « 

« Mai 68 nous a faites ». Plus qu’un anniversaire, nous voulons « célébrer » une FILLiation, la force d’un mouvement social, sans précédent dans le monde occidental, qui a vu se dresser une génération étudiante et près de 9 millions de grévistes durant plusieurs semaines. Cette grève illimitée, la volonté, exprimée dans le monde entier, de révolutionner en profondeur l’ordre établi, ont fait se lever des hommes….et des femmes. Actives dans les manifs, les comités de grèves ou sur les barricades, leur histoire est souvent occultée. La parole des femmes, la déferlante féministe, n’apparaissent que 2 ans après. Mais les femmes tiennent là leur expression : la marmite bout et le torchon brûle. Les féministes sont présentes partout. Y compris dans les lieux de travail où elles créeront des groupes femmes d’entreprises et des commissions syndicales en lien direct tant avec le MLF qu’avec les mouvements sociaux. C’est cette histoire là que nous voulons raconter, celle de plus d’une décennie d’espérance, de combats fous, de victoires et peut être d’illusions. Cette histoire qui nous mène à toujours lutter pour conquérir l’égalité dans un monde sans exploitation, sans racisme et sans oppression.

POUR S’INSCRIRE (obligatoire)  : https://bit.ly/2Ge75ac

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *