Prises de position dans des Solidaires interpro

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Voici des exemples de prises de position dans les structures interprofessionnelles de l’Union syndicale Solidaires : union locale dans le Comminges et union syndicale dans le Val de Marne.

  • siteon0Solidaires Comminges (14)

 

Gilets jaunes info. N°4 – 10 décembre 2018.

Macron a parlé le lundi 11 au soir. Ce qu’il a annoncé ne répond pas aux exigences légitimes portées par celles et ceux qui font vivre le mouvement des Gilets jaunes depuis bientôt un mois. D’ailleurs, à Saint- Gaudens, les personnes qui s’étaient rassemblées au rond-point devant la sous-préfecture pour une écoute collective ont rapidement tiré les enseignements : direction le péage pour y relever les barrières jusqu’à 22 heures, avant qu’une partie ne se réinstalle pour la nuit sur le rond-point le plus proche !

 

Le SMIC

En dehors de l’augmentation annuelle déjà prévue pour le 1er janvier, Macron n’a pas annoncé grand-chose : le complément pour arriver aux + 100 euros annoncés sera versée à travers la « prime d’activité ». Cette dernière n’est pas payée par les patrons, mais par l’Etat, c’est-à-dire par l’ensemble de la population.

Bien sur qu’il faut augmenter le SMIC, et pas seulement de 100 euros, mais en prenant aux riches, pas à l’ensemble de la population dont toutes celles et tous ceux qui gagnent à peine plus que le SMIC !

La CSG prise aux retraité.es

Outre le mouvement en cours, les très fortes mobilisations unitaires organisées depuis des mois par plusieurs organisations de retraité.es ont fait reculer le gouvernement : à compter du 1er janvier, il annule la hausse de la CSG pour toutes les pensions inférieures à 2 000 euros.

Mais Macron n’a pas annoncé qu’il rendrait l’argent ainsi volé durant toute l’année 2018 ! Et ce n’est donc qu’un retour à la situation de décembre 2017 : il n’y aucune augmentation des pensions de retraite !

Les salaires

Rien ! Macron se moque du monde : « le gouvernement va demander aux employeurs qui le peuvent (!) de verser une prime de fin d’année à leurs salariés ». Super ! La prochaine fois, comme grande mesure il pourra peut-être leur demander de verser un salaire à la fin du mois ? Enfin, « pour ceux qui le peuvent » …

Les heures supplémentaires défiscalisées, c’est un cadeau de plus aux patrons : au lieu de prendre une petite part de leurs bénéfices, l’Etat les exonère de cotisations sociales et d’impôts … que nous paierons à leur place !

C’est aux patrons, aux riches, qu’il faut prendre l’argent !

Impôt sur la fortune, fraude fiscale, arrêt de la casse et développement des services publics dans les territoires, augmentation des salaires, pensions et minimas sociaux : Macron n’a rien annoncé.

Nous réitérons notre soutien au mouvement des Gilets jaunes, et mettons nos outils syndicaux au service de celles et ceux qui luttent.

L’action directe face au patronat est aussi nécessaire : tous et toutes en grève vendredi 14 !

L’Union syndicale Solidaires propose que la manifestation du 14 à St-Gaudens rejoigne les Gilets jaunes.

 

19059923_1755370608087590_8415518728339578638_n

  • dans le Val-de-Marne

Après le discours de Macron : encore plus de raisons d’agir !

Macron a parlé le lundi 11 au soir. Ce qu’il a annoncé ne répond pas aux exigences légitimes portées par celles et ceux qui font vivre le mouvement des Gilets jaunes depuis bientôt un mois. L’enjeu est maintenant que l’action collective touche les entreprises et les services. La grève est à l’ordre du jour !

 

Le SMIC

En dehors de l’augmentation annuelle déjà prévue pour le 1er janvier, Macron n’a  pas annoncé grand-chose : le complément pour arriver aux + 100 euros annoncés sera versé à travers la « prime d’activité ». Cette dernière n’est pas payée par les patrons, mais par l’Etat, c’est-à-dire par l’ensemble de la population.

Bien sur qu’il faut augmenter le SMIC, et pas seulement de 100 euros, mais en prenant aux riches, pas à l’ensemble de la population dont toutes celles et tout ceux qui gagnent à peine plus que le SMIC !

La CSG prise aux retraité.es

Outre le mouvement en cours, les très fortes mobilisations unitaires organisées depuis des mois par plusieurs organisations de retraité.es ont fait reculer le gouvernement : à compter du 1er janvier, il annule la hausse de la CSG pour toutes les pensions inférieures à 2 000 euros.

Mais Macron n’a pas annoncé qu’il rendrait l’argent ainsi volé durant toute l’année 2018 ! Et ce ne serait donc qu’un retour à la situation de décembre 2017 : il n’y aucune augmentation des pensions de retraite ! Pire, dès le lendemain, le ministre concerné laissait entendre que cela concernerait beaucoup moins de retraité.es que ne l’avait laissé entendre Macron.

Les salaires

Rien ! Macron se moque du monde : « le gouvernement va demander aux employeurs qui le peuvent (!) de verser une prime de fin d’année à leurs salariés ». Super ! La prochaine fois, comme grande mesure il pourra peut-être leur demander de verser un salaire à la fin du mois ? Enfin, « pour ceux qui le peuvent » …

Les heures sup. défiscalisées, c’est un cadeau de plus aux patrons : au lieu de prendre une petite part de leurs bénéfices, l’Etat les exonère de cotisations sociales et d’impôts … que nous paierons à leur place !

C’est aux patrons, aux riches, qu’il faut prendre l’argent !

Impôt sur la fortune, fraude fiscale, arrêt de la casse et développement des services publics dans les territoires, augmentation des salaires, pensions et minimas sociaux : Macron n’a rien annoncé.

Nous mettons nos outils syndicaux au service de celles et ceux qui luttent : Gilets jaunes, lycéens et lycéennes…

L’action directe face au patronat est aussi nécessaire : tous et toutes en grève vendredi 14 !

 

Pour nous contacter, pour vous syndiquer, pour créer une section syndicale…

Créteil, le 10 décembre 2018

Solidaires 94 : Maison des Syndicats 11/13 rue des Archives 94010 Créteil Cedex 01 43 77 06 42 solidaires94@orange.fr www.solidaires94.overblog.com

Print Friendly

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *