Semaine d’action mondiale contre McDonald’s

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

L’idée est partie du Forum social mondial de Montréal en 2016 : plusieurs syndicats (CGT) et associations (le REACT, l’Alliance mondiale pour la justice fiscale), en France et aux Etats-Unis, s’associent pour une action internationale  le 5 avril prochain. Il s’agit de relayer l’exigence sur les salaires, mais aussi que McDonald’s paie ses impôts plutôt que faire « évader » ses profits.

5716449_1-0-181274467_1000x625

 

Le 5 Avril à partir de 18h c’est “Happy Hour fiscale” chez McDonald’s !
Une semaine d’actions mondiale contre les paradis fiscaux #EndTaxHavens est prévue du 1er au 7 avril 2017. Initiée lors du forum social Mondial de Montréal en août 2016, cette semaine est portée par l’Alliance mondiale pour la justice fiscale qui rassemble des ONG et associations qui luttent pour la justice fiscale dans le monde.
Plusieurs temps forts sont prévus en France. Le 5 avril, l’objectif est de renforcer une lutte initiée par la campagne “Fight for $15” aux Etats Unis et relayée en France par la CGT McDonald’s et le REACT : les salariés de McDonald’s réclament de meilleurs salaires et conditions de travail, et dénoncent la politique d’optimisation fiscale agressive pratiquée par le géant du fast-food qui paye ses impôts dans l’accommodant Luxembourg. Il s’agit donc de réclamer que la multinationale paie sa juste part d’impôts là où elle vend ses burgers, plutôt que de transférer ses bénéfices dans les paradis fiscaux.
 
Pourquoi 18 h ?
Tous les restaurants McDonald’s doivent payer une commission, au titre de la « propriété intellectuelle » qui représente jusqu’à 24 % de leur chiffre d’affaires. Cette contribution, qui permet d’échapper aux impôts sur les bénéfices, est versée aux filiales Luxembourgeoises ou Londoniennes de la multinationale.
Sur une journée, cela signifie qu’à partir de 18h tous les McDonald’s de France travaillent pour l’évasion fiscale. C’est la raison pour laquelle nous appelons à organiser des “Happy hours fiscales” mercredi 5 avril à partir de 18h dans les restaurants McDonald’s de toute la France.
Ces actions peuvent prendre la forme d’occupation de l’espace public devant les restaurants ou des occupations à l’intérieur, accompagnées de toutes les animations imaginables. Vous pourrez proposer des “McFiscal”, “Filets au Fisc”, “Croc McThune”,  Royal Deluxembourg, vous déguisez en “Ronald McFiscal”,… Le tout en interrogeant : “Les bénéfices, c’est sur place ou à emporter ?
En amont, vous pouvez contacter les syndicats présents localement pour envisager d’organiser l’action en lien avec les salariés s’il existe déjà une lutte locale et les autres membres de l’espace commun « Nos droits contre leurs privilèges » qui pourraient être intéressés..
Le premier public de cette action, ce seront les clients de McDonald’s et il s’agit de les rallier à notre cause : les salariés de McDonald’s (vous, vos enfants…) pourraient être traités décemment si McDonald’s payait effectivement des impôts là où il vend ses burgers. Il faut faire attention à éviter que les clients se retournent contre vous. Il ne s’agit pas de les culpabiliser parce qu’ils consomment de la malbouffe, mais de faire pression sur les dirigeants de la multinationale et les propriétaires des restaurants franchisés.
Contexte
Extrait la synthèse du rapport UNHAPPY MEAL publié en février 2015 (Pour en savoir plus : http://www.world-psi.org/fr/rapport-unhappy-meal) :
« McDonald’s est l’une des marques les plus connues au monde, avec 36 000 restaurants servant environ 69 millions de clients chaque jour. L’enseigne McDonald’s emploie 1,9 million de personnes, ce qui en fait le deuxième plus grand employeur du secteur privé dans le monde . McDonald’s a ouvert son premier restaurant en Europe aux Pays-Bas en 1971. Depuis lors, McDonald’s a développé ses activités pour devenir la plus grande société de restauration rapide en Europe, avec 7 850 restaurants3 et des ventes à l’enseigne de 20,3 milliards d’euros en 201?? La division européenne de McDonald’s rapporte également d’importants bénéfices à la société, dans la mesure où près de 40 pour cent de ses recettes d’exploitation ont été enregistrées en Europe en 2013.
En 2009, McDonald’s a restructuré son entreprise, ce qui lui a permis d’obtenir des milliards d’euros de redevances grâce à ses opérations en Europe. Les conséquences de cette restructuration sont les suivantes :
  • La création de McD Europe Franchising Sarl, une holding possédant des droits de propriété intellectuelle basée au Luxembourg et dotée d’une succursale en Suisse, tout de suite après la décision du Luxembourg de modifier sa politique fiscale, afin de permettre aux entreprises de bénéficier de réductions significatives de leur taux d’imposition sur les revenus issus de la propriété intellectuelle ;
  • Le déplacement du siège européen de McDonald’s de Londres à Genève, qui aurait été opéré pour des raisons fiscales ;
  • l’envoi de milliards d’euros de redevances depuis ses activités européennes vers McD Europe Franchising Sàrl.
En conséquence, McDonald’s a pu procéder à une optimisation agressive et potentiellement abusive de sa structure, ce qui lui a permis d’éviter de payer des montants élevés d’impôts sur le continent. Ces stratégies d’optimisation fiscale auraient coûté aux gouvernements européens plus d’un milliard d’euros de recettes fiscales entre 2009 et 2013. »
WfgqwvulXButIJI-400x400-noPadlogosmall
Revendications pour la journée d’action
Macdo – Paye tes impôts, paie tes salariés !
13€ de l’heure – 13e mois pour les franchisés
Lien avec le mouvement international
Aux Etats-Unis, la dernière journée d’action de la campagne “Fight for $15 » a eu lieu le 29 novembre. (Pour en savoir plus : http://fightfor15.org/fight-15-made-history-2016/)
Une nouvelle journée de mobilisation est en cours de préparation. Elle pourrait avoir lieu le 4 avril, ce qui serait idéal pour la mobilisation du 5 avril.
L’assemblée Générale de McDonald’s est prévue fin mai à Chicago.
La sortie d’un rapport Maclandlord est prévu d’ici 2 semaines avec une version française. Ces nouvelles révélations viendront renforcer nos revendications.
Lieux d’action envisagés
McDonald’s s’appuie sur un réseau de près de 1400 restaurants en France gérés à 80% par des franchisés. Les conditions de exercices syndical y sont très compliquées.
A ce jour, des actions sont envisagées à Paris, Cergy, Marseille, Grenoble, Rouen, Lyon, Rennes et Toulouse.

Articles similaires

  • 2 septembre 2014 Offensives contre le droit de grève en Allemagne (0)
    Dans le cadre de notre partenariat avec Terrains de Luttes, nous reprenons ici un texte publié sur ce site.« Le dialogue, clé du modèle allemand » : c’est sous ce titre que Libération […]
  • 19 janvier 2016 Action syndicale internationale contre McDonald’s (0)
    Les journaux Libération (18 décembre 2015) et l'Humanité (18 janvier 2016) relatent la mise en place d'une intersyndicale internationale contre le géant mondial McDonald's (1,9 millions de […]
  • 8 février 2017 Fortes tensions sociales en Grèce (0)
    Les articles et brèves ci-dessous, reproduites du blog de Odile Hélier, montrent un accroissement des mobilisations sociales et syndicales en Grèce. Et cela au moment où de nouvelles […]
  • 1 février 2016 4 février : appel à la grève générale en Grèce (0)
    On assiste en Grèce à une remobilisation sociale, contre les projets de privatisations (aéroports, ports...), ou contre la dégradation du régime de retraites que le gouvernement Syriza […]
  • 28 août 2017 Contre le travail du dimanche chez Leroy Merlin en Grèce (0)
    Vu sur le blog de Odile Hélier, qui suit l'actualité sociale en Grèce: internationalisation de la lutte contre le travail le dimanche chez Leroy Merlin.    Le logo du syndicat […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *