Gilets jaunes et syndicalistes à Brest : la convergence

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Merci à  André Garçon (de Solidaires) de nous faire parvenir ce témoignage-reportage sur la convergence parfois difficile, parfois encourageante, entre gilets jaunes et initiatives syndicales. Comme le dit André : « les (vrais) syndicalistes ont vraiment toute leur place dans les actions et les AG des Gilets jaunes pour travailler à la convergence des luttes« .

Resized_20190112_160023_565

« Manifestation de samedi 19 janvier à Brest : un peu moins de monde qu’il y a une semaine : 6 à 700 sur Brest mais il y avait des personnes parties à Rennes. Parcours de 6 km de place de Strasbourg jusqu’à Ikéa et Boulanger en suivant le tramway. J’ai fait une partie de la manif en discutant avec un jeune ingénieur qui avait plein de questions sur le syndicalisme … et 2 femmes du CHRU, dont une m’a dit avoir voté Sud.
C’est la deuxième manif que je fais avec une pancarte « Le SMIC à 1800€ brut, pas de retraite ni de pension d’invalidité inférieure au SMIC, augmentation des salaires: 300€ par mois pour toutes et tous« . Elle est très remarquée, photographiée, approuvée … et parfois critiquée : « 1800 €, c’est pas assez, on ne peut pas vivre avec moins de 2000 €« . Et sur l’augmentation de 300€, des gens me disent d’accord, MAIS pas pour les hauts revenus !  Intéressant !
Pour information, sur la fin de la manif des Gilets jaunes samedi, j’étais avec ma pancarte, j’ai été interviewé par une journaliste de Ouest France, cf article joint, (elle a changé mon prénom sans que je le demande).
Hier soir, 200 personnes à l’Assemblées générale (AG) hebdomadaire des Gilets jaunes brestois à la salle des syndicats, rejoint par les Stylos rouges. Débat sur les prochaines actions. Samedi 26 à partir de 11h place de Strasbourg: 2 barnums dans lesquels les Stylos rouges corrigeront des copies et exposeront leurs revendications. Puis rendez-vous à 13h30 sans doute au Super U de Guipavas pour aller en manif vers l’aéroport. Le dimanche 27 janvier les Gilets jaunes rejoignent la marche pour le climat, chaine humaine qui doit passer par le vieux Pont de Plougastel en direction de Châteaulin (la chaîne doit traverser tout le pays d’est en ouest et du nord au sud).
A l’AG, deux camarades de la CGT du CHRU sont intervenus de façon très correcte expliquant que la santé concernait tout le monde, qu’on fermait des lits, des services, qu’on privatisait … et que le Directeur général du CHRU faisait une conférence au Multiplex liberté le 30 janvier pour faire rentrer davantage le privé comme Apple et Orange à l’hôpital. Ils ont expliqué l’initiative de la CGT en disant qu’elle était décidée par eux sur place (et pas par Martinez!), et qu’elle était ouverte à tous. ils souhaitent que les Gilets jaunes (GJ) y viennent, de même qu’eux participent aux manifs des GJ tout en étant syndicalistes. Ils ont appelé à 17h30 devant le cinéma, l’objectif étant qu’avec la peur de la présence des GJ le « coup de com » du Directeur général soit annulé. Ils ont été soutenus et applaudis (slogans: « Tous ensemble, tous ensemble« ). Un débat s’en ai suivi, où une petite minorité pas « anti-syndicale » mais « a-syndicale » a exprimé sa crainte que la presse dise que les GJ rejoignent la CGT. Chacun fera ce qu’il veut, l’information est passée, et le fait syndical admis par l’AG. Du coup, Sud Éducation en a profité pour se présenter aussi et expliquer le sens de son engagement dans le syndicat ET dans les GJ, en donnant les infos sur la grève du jeudi 24 janv. Un adhérent CFDTiste a aussi essayé mais a été vite renvoyé aux déclarations anti GJ de Berger.
Les (vrais) syndicalistes ont vraiment toute leur place dans les actions et les AG des GJ pour travailler à la convergence des luttes.« 
L’article de Ouest France:2019-01-20 OF Manif GJ Brest
Print Friendly

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *