La fédération CGT des services publics appelle à la grève et aux convergences

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

La Fédération CGT des services publics a déposé un préavis de grève du 7 au 31 janvier 2019. Elle appelle à « travailler les convergences revendicatives et d’action avec celles et ceux qui luttent pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, notamment les gilets jaunes« .

LOGO_FDSP_Quadri

 

Appel de la Commission exécutive fédérale aux syndicats de la Fédération CGT des Services publics

 

Organisons partout des assemblées générales pour une entrée massive dans l’action !

 

La commission exécutive fédérale réunie le 10 janvier constate que le mouvement des gilets jaunes, loin de s’essouffler, a connu un regain de mobilisation et reste largement soutenu par la population malgré de multiples tentatives de décrédibilisation. Nombre des revendications portées par ce mouvement convergent avec les nôtres et notamment l’augmentation généralisée des salaires et pensions, le rétablissement de l’ISF, la fin du CICE, la suppression de la CSG. Ce mouvement continue par ailleurs de démontrer le rejet majoritaire de la politique antisociale du gouvernement et la disponibilité pour l’action collective.

 

Les menaces qui pèsent sur le Statut des fonctionnaires et sur notre système de retraite et de protection sociale participent de la remise en cause des conquêtes sociales et démocratiques. Parallèlement, le gouvernement s’attaque aux chômeurs, aux précaires et plus largement aux pauvres qu’il renomme assistés et fraudeurs pour mieux justifier la régression de leurs droits. S’ajoutent à cela, en toute cohérence, la violence contre celles et ceux qui luttent, en les qualifiant de factieux pour mieux justifier la répression, et les projets liberticides du gouvernement contre le droit de manifestation visant à déplacer la crise sociale actuelle sur le terrain sécuritaire.

 

La Fédération CGT des Services publics se félicite que, malgré la répression, la mobilisation demeure. Elle appelle de ses voeux qu’elle se massifie et s’oriente vers un blocage de la production de richesses. Elle sait que seul le blocage de l’outil de production et des services publics obligera le patronat et le gouvernement à ouvrir de réelles négociations sur les salaires, le temps de travail, les services publics et la protection sociale.

 

C’est pourquoi, consciente de la responsabilité qu’elle détient en cette période de fortes mobilisations sociales, elle appelle l’ensemble de ses organisations à tout mettre en oeuvre pour travailler les convergences revendicatives et d’action avec celles et ceux qui luttent pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, notamment les gilets jaunes, et lancer l’offensive dans les collectivités, offices du logement social et entreprises du champ fédéral.

 

La tenue d’assemblées générales, l’actualisation des cahiers revendicatifs, la mise en débat des actions à tenir sur les lieux de travail et de la généralisation de l’action par la grève en prenant appui sur le préavis fédéral du 7 au 31 janvier, sont un préalable afin de gagner la mobilisation du plus grand nombre d’agents.

 

Macron a déclaré qu’il ne renoncerait pas à ses réformes et dans le même temps annonce un « grand débat national ». La CGT a affirmé qu’elle ne participerait pas à un processus factice et ne sera pas présente à la réunion nationale de  lancement. Soyons acteurs de cette période par l’expression des revendications et le rapport de force !

 

La CEF appelle donc l’ensemble de ses syndicats à s’inscrire dans cette démarche et à faire remonter à la permanence fédérale toutes les initiatives prises en territoire.

Print Friendly

Articles similaires

  • 22 mars 2018 SNCF : les propositions de la CFDT cheminots (0)
    Nous avions rendu compte des propositions alternatives de la CGT cheminots face aux projets du gouvernement. Voici celles de la CFDT cheminots. La question du statut est […]
  • 24 mai 2018 Le SNEP-FSU explique pourquoi il appelle au 26 mai (0)
    Le Syndicat national de l'Education physique et sportive (SNEP-FSU ) de Bretagne envoie une note à ses adhérent-es  sur son positionnement dans le contexte social actuel, et sur la "marée […]
  • 22 novembre 2018 SUD Industrie appelle à soutenir les Gilets jaunes (0)
    L'Union syndicale SUD Industrie appelle à soutenir les gilets jaunes. L’Union syndicale SUD industrie  Paris, le 22 novembre 2018   SUD industrie appelle à participer […]
  • 7 octobre 2017 Catalogne : la position des Commissions ouvrières (CCOO) (0)
    Les commissions ouvrières (CCOO) ont pris position en faveur d'un dialogue pour discuter de nouvelles possibilités d'autonomie parrallèlement à une conférence constitutionnelle, et ouvrir […]
  • 5 septembre 2017 Ordonnances : Force ouvrière durcit le ton (0)
    Par 28 voix pour et 5 contre, la commission exécutive de FO durcit le ton contre les ordonnances. Déclaration de la Commission exécutive du 4 septembre "Les ordonnances sur le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *